Il y a des neurones dans le coeur – le 7.info N°420

Il existe au sein du cœur un certain nombre de structures neuronales organisées sous forme de plexus. Des circuits neuronaux locaux (interneurones) au sein de ganglions intracardiaques permettent l’intégration et le traitement d’informations nerveuses assurant la modulation de la fonction cardiaque. De récentes découvertes supportent le concept qu’un remodelage de ces structures, suite à une atteinte cardiaque, conduirait à l’émergence de troubles du rythme et que les neurones sensoriels seraient impliqués via des boucles de rétrocontrôle. Pour autant, il n’existe encore que très peu d’études fonctionnelles portant sur ces structures. En conséquence, l’objectif de ce projet est d’utiliser les techniques de pointe développées en neurosciences ces dernières années (optogénétiques, système Cre-Lox, microscopie multiphotons ou encore la clarification d’organe avec iDISCO) pour décrypter le fonctionnement de ces structures afin d’identifier leurs rôles dans le contrôle de l’activité cardiaque. Ce projet collaboratif avec un laboratoire de neurosciences canadien renommé vise trois principaux objectifs : (i) identifier et cartographier en trois dimensions dans le cœur les différents types de neurones cardiaques (iDisco), (ii) analyser les causes et conséquences fonctionnelles de l’activation des neurones sensoriels cardiaques grâce à l’utilisation de l’optogénétique. (iii) caractériser les canaux ioniques responsables de l’activité électriques de ces neurones. Ces connaissances devraient permettre l’émergence de nouvelles approches et cibles pharmacologiques pour le traitement des désordres cardiaques.

http://www.7apoitiers.fr/uploads/archives/0bf40572d3d8ca9e6da8d279db028dd28d858e45.pdf

Recherche

Menu principal

Haut de page