Signalisation calcique et cancer – Bruno Constantin – 9èmes journées du Cancéropole Grand Ouest

18-19 juin 2015

Conférence plénière : Signalisation calcique et cancer – Bruno Constantin

 

La concentration d’ion calcium libre est précisément contrôlée dans les compartiments cellulaires pour produire des signaux calciques intracellulaires avec des amplitudes diverses aussi bien que des propriétés temporelles et spatiales différentes. Ce contrôle précis est essentiel pour moduler différentiellement les protéines calcium-dépendantes impliquées dans des processus cellulaires comme le cycle cellulaire, la prolifération, l’apoptose, la transcription de gènes ou la migration cellulaire. Cependant, si les acteurs de la signalisation calcique sont relativement bien connus, l’étude de son rôle dans les mécanismes moléculaires de transformation cancéreuse est un domaine de recherche relativement nouveau. Au cours de mon intervention j’évoquerai certaines études dont celles du réseau IC-CGO qui montrent que le développement  de cancers a été associé à un réarrangement majeur des protéines transportant le Ca2+, qui participe à la résistance à l’apoptose, la prolifération excessive, la migration cellulaire et la métastase. Ces études, mettent en avant divers canaux calciques de la membrane cellulaire qui font entrer du Ca2+ dans la cellule et participent aux changements de l’homéostasie calcique, qui régulent des caractères cancéreux comme la multiplication non contrôlée et l’augmentation de la migration et de la capacité d’invasion. Ces canaux calciques peuvent être activés suite à l’activation de nombreux récepteurs transmembranaires, et peuvent répondre à des changements de paramètres physiques ou chimiques dans l’environnement de la cellule cancéreuse. Des données expérimentales suggèrent également que certains canaux calciques puissent être constitutivement actifs dans certaines cellules cancéreuses. Du fait de leur surexpression dans certaines cellules cancéreuses et de leur présence à la membrane cellulaire, ces canaux peuvent représenter une cible de choix pour une approche pharmacologique à condition de disposer d’agents suffisamment sélectifs.

Recherche

Menu principal

Haut de page