• Professeur des universités

Activités de Recherche:

Le cœur est un organe hétérogène dont l’activité contractile globale n’est que la résultante visible d’interactions cellulaires complexes et nombreuses. Par exemple, les cellules qui participent à la composition de cet organe sont d’origines extrêmement diverses et comprennent aux côtés des cellules myocardiques des cellules endothéliales, musculaires lisses, nodales, conductrices, progénitrices cardiaques, nerveuses ou des fibroblastes.

Je m’intéresse particulièrement aux relations de ces cellules les unes avec les autres et à leur évolution au cours du remodelage physio-pathologique.

Par exemple, nous nous sommes beaucoup intéressés aux fibroblastes cardiaques, cellules qui sont les plus nombreuses au sein du cœur. Le développement de la fibrose participe à l’altération fonctionnelle de cet organe dans diverses situations physiopathologiques et résulte notamment d’une prolifération et d’une différenciation de ces fibroblastes cardiaques. Leur aptitude à sécréter du collagène, des cytokines inflammatoires et des facteurs de croissance est ainsi altérée et contribue aux dérèglements pathologiques. Notre travail a pour but d’approfondir la caractérisation des propriétés fonctionnelles des fibroblastes cardiaques et de leur interaction avec les cellules du myocarde (Chacar et al., J Cell Physiol. 2017 Apr;232(4):725-730). Les techniques d’électrophysiologie cellulaire associées à l’imagerie calcique, l’identification moléculaire des canaux ioniques, des récepteurs et des voies de signalisation impliqués dans l’activité fibroblastique sont utilisées. Récemment, une collaboration avec Romain Guinamard de l’université de Caen nous a ainsi permis de caractériser la participation du canal TRPM4 dans la transition des fibroblastes cardiaques en myofibroblastes envisager comment ce canal pourrait représenter une cible thérapeutique intéressante dans le traitement de la fibrose (Simard et al., Pflugers Arch. 2020;472(12):1719-1732).

Par ailleurs, d’un point de vue plus intégré, nous avons récemment porté notre intérêt sur l’évolution des performances et du remodelage cardiaques liée à l’âge. Nous avons pu montrer qu’une consommation régulière de composés phénoliques exerçait un effet bénéfique sur les altérations structurelles et fonctionnelles du système cardiovasculaire observées au cours du vieillissement (Chacar et al., Aging Cell. 2019;18:e12894).

Enfin, je participe au travail du laboratoire coopératif LitCh dirigé par Clarisse Vandebrouck et dont les domaines d’investigations sont focalisés sur les relations qui existent entre la composition lipidique des membranes et la fonction cellulaire. Par exemple, nous avons pu montrer dans un modèle de rat qu’un régime alimentaire riche en sucre et en gras pouvait modifier considérablement la balance entre acides gras saturés et insaturés dans la composition membranaire d’un certain nombre d’organes et que ce déséquilibre exerçait des conséquences fonctionnelles majeures comme dans le foie ou les muscles striés squelettiques. Le cœur quant à lui semble protégé dans ce modèle aussi bien d’un point de vue structurel que fonctionnel (Bacle et al., Disease Models & Mechanisms. Disease Models & Mechanisms 2020; 13, dmm043927. doi:10.1242/dmm.043927).

Activités d’enseignement:

De la licence au master, mon enseignement s’articule essentiellement autour des domaines de la physiologie et de la pharmacologie, et plus précisément dans les systèmes cardiovasculaire et respiratoire. J’interviens également de manière plus transversale au sein d’unités d’enseignement destinées à la préparation à la vie professionnelle.

Quelques exemples d’intitulés de cours :

  • Canaux ioniques et transporteurs
  • Couplage excitation contraction
  • Physiologie et Pharmacologie Cardiovasculaire et de la Respiration
  • Physiologie de la digestion
  • Thermorégulation
  • Physiopathologie Cellulaire Expérimentale Des Grandes Fonctions
  • Démarche qualité en biologie : les bonnes pratiques de laboratoire
  • Gestion de projet

En termes de responsabilités d’enseignement, depuis mon arrivée à l’université de Poitiers, j’ai été amené à diriger le master professionnel Génie Cellulaire, puis à participer à la création et à diriger l’unité de formation Biologie santé, puis enfin à porter la mention de master Ingénierie de la Santé incluant 200-250 étudiantes et étudiants.

Projet PRéTI

Dans le cadre de la réorganisation imposée au laboratoire STIM pour le prochain contrat, les équipes TIME et TIRC dirigées par Frédéric Becq et Patrick Bois ont proposé un projet de création de laboratoire qui permettra de regrouper leurs activités au sein d’une seule et même unité de recherche. Cette unité, intitulée PRéTI pour « Physiopathologie et Régulation des Transports Ioniques » et dont j’ai coordonné la mise en place et que je dirigerai, prendra son envol le 1er janvier 2022. Elle développera ses investigations autour des transports ioniques membranaires dans trois grands domaines : l’environnement cardiaque (dirigé par Aurélien Chatelier), le système musculaire squelettique (dirigé par Stéphanie Sebille) et les membranes épithéliales (dirigé par Frédéric Becq).

Le laboratoire coopératif « Lipotoxicity and Channelopathies » LitCh dirigé par Clarisse Vandebrouck a été créé suite à un partenariat établi entre l’université de Poitiers et la start-up ConicMeds de Thierry Ferreira. Ce laboratoire a été associé au laboratoire STIM depuis sa création pour développer son expertise lipidomique et c’est au laboratoire PRéTI que LitCh sera désormais associé et poursuivra son analyse des perturbations membranaires associées aux pathologies métaboliques et respiratoires.